x
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Le magazine particuliers

Utiliser un service d’accompagnement pour son enfant

Inquiets à l’idée de laisser votre enfant voyager seul ? Pas de soucis, il peut bénéficier d’un service qui lui permettra de voyager accompagné en toute sécurité.

Imprimer cet article

Accompagnement en train…

La majorité des compagnies ferroviaires ont prévu un service pour les jeunes âgés de 4 à 14 ans permettant de confier son enfant à un accompagnateur ou un animateur. C’est notamment le cas de la SNCF avec sa formule Junior & Cie : dès la gare, un groupe d’accompagnateurs prend en charge votre enfant. Il assure sa garde pendant le voyage et le confie personnellement à l’arrivée à l’adulte désigné lors de la réservation. Ce service est payant, son prix variant en fonction de la durée du voyage : pour un enfant, il varie de 30 € pour un voyage de moins de 2 h 30 à 40 € au-delà. Le tarif est dégressif : si, par exemple, vous avez deux enfants à faire accompagner sur un trajet de plus de 2 h 30, vous ne paierez que 75 € pour un trajet de plus de deux heures trente. À savoir : disponible uniquement pendant les vacances scolaires et les week-ends, ce service ne concerne que 120 gares environ. Pour en obtenir la liste, consulter le site de la SNCF.

… Et en avion

Le dispositif mis en place par les compagnies aériennes est assez similaire à celui des sociétés ferroviaires. En fonction des compagnies, le service peut être gratuit ou payant. La fourchette va de 30 à 90 € environ en moyenne, selon l’âge de l’enfant et la destination. Chez Air France, par exemple, les conditions ne sont pas les mêmes d’après la catégorie d’âge choisie (4 à 11 ans inclus, 12 à 17 ans inclus). Comme pour le train, l’enfant est pris en charge à l’enregistrement, puis remis à l’arrivée à une personne désignée à l’avance. Pour profiter du service, la demande doit être effectuée au moins 12 jours avant le départ.

Ce qu’il faut prévoir

Indépendamment de l’accompagnement, faire voyager un enfant seul et quel que soit le mode de transport, c’est aussi prévoir d’accomplir quelques formalités. L’enfant doit bien entendu posséder une pièce d’identité : passeport pour les mineurs âgés de plus de 15 ans voyageant vers un pays situé hors de l’Union européenne (UE), carte d’identité pour les autres destinations. Son carnet de santé n’est pas une obligation légale, mais il est préférable de le glisser dans son sac de voyage. En cas d’incident sur place, les professionnels disposeront ainsi de son historique médical pour le soigner dans les meilleures conditions. S’il voyage dans l’UE, prévoyez également la carte européenne d’assurance maladie (CEAM). Nominative et individuelle, y compris pour les enfants de moins de 16 ans, la CEAM simplifie le remboursement des soins et est valable un an. Il suffit de la demander auprès de votre caisse d’assurance maladie au moins 2 semaines avant le départ. Pour finir, prévoir une collation pour l’enfant. Veiller également à ce que son bagage n’exède pas 10 kg, car il doit pouvoir le porter seul.

Plus d’info

www.juniorcie-sncf.com/index... www.airfrance.fr/FR/fr/commo...

© Marie Varandat – Uni-éditions – décembre 2011

Imprimer cet article

© Crédit Agricole 2011